Idées

6 erreurs à éviter pour une cuisine couleur pastel

Les pièges à déjouer pour réussir avec brio votre cuisine aux couleurs pastel !

Le pastel est la couleur tendance de la saison, car ces variétés de teintes sont tellement intemporelles, si allègres et réparatrices en termes de bien-être. Rose, turquoise, mauve, jaune citron, bleu ciel, ces couleurs fraîches, tendres et lumineuses égayeront les cuisines les plus tristes en apportant une bonne dose de douceur, mais également de dynamisme. Toutefois, certaines règles sont à éviter pour ne pas commettre d’erreurs et mettre en péril toute la déco de cette pièce. Pour une cuisine couleur pastel sans fausse note, voici les erreurs à ne pas faire.

1.Déprécier une cuisine couleur pastel

1

Si vous pensez que les couleurs pastel ne sont point indiquées dans la cuisine, qu’elles sont plutôt destinées dans le séjour, dans les chambres ainsi que dans la salle de bain, des pièces dans lesquelles repos et détente sont les maîtres mots, vous vous trompez ! La couleur pastel s’adapte parfaitement et facilement dans une cuisine. Tout comme pour une décoration de type nordique, une cuisine qui prône ces tons s’appuie sur trois pivots : quelques couleurs neutres pour les murs, du bois clair et des touches pastel. Choisissez des meubles en bois blanc qui s’associeront avec un mur blanc et aux électroménagers, quant aux couleurs pastel, vous les mettrez sur les accessoires et les objets déco. Vous verrez que l’ensemble sera totalement en harmonie !

2.Se lancer sans avoir testé le pastel au préalable

2

Le choix est fait, vous optez pour le pastel. Mais quelle couleur adopter, à quel endroit la placer, comment l’associer pour qu’elle s’intègre dans la cuisine et qu’elle crée l’ambiance souhaitée ? Pour ne pas faire une gaffe, vérifiez chez vous la tonalité choisie à l’aide d’échantillons avant de vous lancer dans les grands travaux. Il existe dans les commerces des petits pots de peinture dits « testeurs » qui permettent de se faire une idée sur la teinte souhaitée. Procédez aux essais sur un carton blanc, puis placez celui-ci à différents endroits de la cuisine et à des heures différentes de la journée, y compris le soir à la lumière artificielle. Ces essais préalables s’avèrent incontournables si vous souhaitez appliquer des couleurs pastel, des teintes qui subissent les influences de l’environnement plus que les couleurs fortes et qui peuvent réellement changer d’aspect selon les circonstances.



3.Négliger les « sous-couches »

3

La couleur pastel est assez capricieuse, elle peut ne pas s’adapter à tous les supports et risquer de se nuancer avec la teinte originale. Même si elles se marient harmonieusement entre elles et adoucissent les teintes plus sombres, pour un résultat plein de fraîcheurs et de gourmandises, vous n’aurez pas cet effet si vous ne prenez pas le soin de mettre une sous-couche avant l’application de la peinture, car celle-ci risque de mal adhérer. Choisissez astucieusement des sous-couches dites « primaires d’accrochage », vous obtiendrez ainsi tout le côté évanescent et poétique de ces teintes comme vous l’avez espéré.

4.Tout peindre en pastel !

4

Même si le pastel est la tendance du moment et qu’il a marqué son retour en force dans la déco intérieur, ce n’est pas pour autant qu’il faut en abuser ! Le total look transformera votre cuisine en une véritable guimauve, et vous n’en tirerez pas tous les effets escomptés. Jouez la carte du raffinement, et tempérez astucieusement les jolies couleurs pastel. N’hésitez pas à les associer avec des accessoires noirs ou blanc ou encore avec le gris brillant de l’inox. Osez la laque la plus étincelante sur les meubles. Pour que l’ensemble s’harmonise, posez au sol soit un carrelage en damier blanc et noir soit un carrelage en grès.

5.Un mauvais éclairage

5

Certes, en optant pour la couleur pastel dans votre cuisine, vous ne doutez pas de son effet déco cependant, lorsque l’éclairage n’y est pas, cela pourrait être un désastre ! Des tonalités comme le lilas ou le bleu pervenche peuvent instantanément créer une sensation de grisaille et refroidir complètement l’ambiance. L’idéal est de toujours choisir les teints lumineux, clairs, mais tout aussi colorés qui restent des valeurs sûres. Optez donc pour le rose pêche, le vert menthe ou encore le jaune poussin, ils apporteront le pep’s voulu ! Mais n’oubliez pas l’importance de la lumière naturelle qui est aussi à prôner.



6.Ne pas marier les styles

6

Osez combiner différents styles de déco, car les couleurs pastel s’imbriquent parfaitement à tout. Pour ce faire, il vous suffit de répartir astucieusement les teintes pastel par petites touches ou sur un élément central en guise de pièce maîtresse. Leur côté à la fois subtil et vibrant, toujours à condition de ne pas trop en abuser, leur permet de s’adapter aisément à différents styles : contemporain, champêtre, baroque ou nordique. Vous pouvez allier des meubles contemporains à des meubles totalement vintage, votre cuisine aura instantanément plus de caractères. Vous pouvez également combiner toutes sortes de matières : bois, métal, porcelaine…, car les tons pastel permettent tout !