Astuces

11 façons d’éclairer votre maison

Les principes de base de l’éclairage dans notre intérieur !

L’éclairage est crucial dans notre intérieur, car il crée l’atmosphère qu’on veut instaurer. Mais aussi, il permet de mettre en valeur un objet, une texture, une zone en particulier… Ainsi, il existe de nombreuses façons d’illuminer chacune de notre maison : éclairage général, d’ambiance, fonctionnel, ponctuel… Mais l’instauration de ces lumières dépend également de la pièce. Pour éclairer avec brio, voici les principes de base à respecter.

1.L’éclairage direct

1

Une fois projetés sur une surface bien définie, les rayons permettent de mettre en valeur une zone ou un objet en diffusant une lumière vive. C’est un éclairage ponctuel donc, plus la lampe est éloignée, plus la zone éclairée est vaste toutefois, la lumière est moins intense. Le hic est seulement que c’est puissant et éblouissant, mais aussi, il crée des ombres. Ce genre d’éclairage est aussi décoratif quand on utilise des bougies ou des sculptures lumineuses.

2.L’éclairage indirect

2

L’éclairage indirect crée instantanément l’ambiance. Les lampes sont dirigées vers une surface plane comme le plafond ou le mur pour illuminer l’ensemble de la pièce. Plus la surface est claire et brillante, plus elle réfléchit la lumière donc, si la surface est laquée, elle peut éblouir complètement. Afin que la lumière soit diffuse, il existe des matériaux qui la rendent plus homogène comme le plastique translucide, le verre dépoli, le tissu fin, le papier… ils estompent la brillance de l’ampoule sans pour autant réduire la puissance d’éclairage.



3.L’éclairage et les couleurs

3

Certes, l’éclairage contribue à créer une certaine atmosphère, mais les couleurs y sont aussi pour beaucoup. Pour une sensation de chaleur, les lumières jaunes ou les ampoules à incandescence sont parfaites. Pour une sensation de froid avec une lumière éclatante, il y a les ampoules blanches ou halogènes et légèrement bleutées. Ainsi, si les murs sont clairs, ils réfléchissent mieux la lumière, mais s’ils sont sombres, ils l’absorberont. Aussi, les spots dirigés sur un lieu précis ou les ampoules colorées créeront une ambiance particulière.

4.L’éclairage dans le living

4

Pour mettre en place une ambiance chaleureuse, apaisante et intime, le mieux est de préférer des lampes de bureau et des lampadaires. Si les assises sont assez basses, on opte pour les lampes de différentes hauteurs pour accentuer la verticalité de la pièce. Afin de mettre en valeur les tableaux ou les objets de déco, on privilégie les petits projecteurs. Toutefois, si on prévoit de refaire l’emplacement des meubles, il ne faut pas multiplier les sources de lumière fixes.

5.L’éclairage de la partie télévision

5

C’est vrai que regarder la télé dans le noir fatigue les yeux, mais une lumière trop puissante ou se reflétant sur l’écran est aussi désagréable. Donc, pour le coin TV, le mieux est d’instaurer un éclairage doux qui atténue le contraste entre l’obscurité et la luminosité de l’écran. Pour ce faire, il suffit de placer une lampe derrière la télévision, un lampadaire avec abat-jour à l’avant ou tout simplement des appliques murales avec diffuseur au mur derrière le spectateur.



6.L’éclairage dans la salle à manger

6

La salle à manger a besoin d’une atmosphère chaleureuse, et pour avoir une telle ambiance, il n’y a rien de mieux que les suspensions qui permettent à la lumière de se réfléchir sur la table. Pour un environnement chaud, on n’hésite pas à inviter de petits lustres. Toutefois, il faut que les suspensions ne soient pas trop basses pour ne pas éblouir et trop hautes pour ne pas donner assez de lumière. En arrière-plan, il est possible de mettre des éclairages discrets comme les lampes à poser, les appliques ou les lampadaires.

7.L’éclairage dans la cuisine

7

Dans la cuisine, il est important d’apporter assez de lumière sans zone d’ombre sur le plan de travail. Certainement, l’éclairage général fixé au plafond est indispensable pour mettre de la lumière sur toute la pièce. Mais il faut aussi un éclairage localisé comme les spots, les bandeaux ou les rails pour éviter les ombres. Cependant, si la cuisine est ouverte sur le salon, il est nécessaire de placer des variateurs pour diminuer la luminosité quand l’espace n’est pas utilisé.

8.L’éclairage dans la chambre à coucher

8

Pour apporter une ambiance dans la chambre à coucher, une lampe à poser sur un meuble ou un tube dissimulé au-dessus de l’armoire suffit. Toutefois les plafonniers ne sont pas les bienvenus dans cette pièce. Quand l’éclairage est insuffisant pour lire, le mieux est d’opter pour une lampe de bureau derrière le lecteur ou un spot au-dessous du poste de lecture. Pour le côté pratique, on fait en sorte que le contrôle de l’éclairage puisse se faire à l’entrée de la chambre et à côté du lit.



9.L’éclairage dans le bureau

9

Dans le bureau, un éclairage à faisceau ascendant est parfait pour éclairer sans éblouir tout en évitant le reflet de l’écran de l’ordinateur. Toutefois, pour ne pas fatiguer les yeux, il est important d’instaurer un éclairage ponctuel dirigé sur la zone de travail qui illumine les points d’attention : lire et écrire. Pour éclairer un établi, la lumière uniforme est obtenue grâce à des bandeaux fluorescents.

10.L’éclairage de la salle de bain

10

Dans la salle de bain, il faut installer des luminaires fixes pour l’éclairage en général comme les spots au plafond. Pour éclairer autour du miroir, il faut mettre les spots de chaque côté plutôt qu’au-dessus afin d’éviter les ombres sur le visage. Néanmoins, il faut faire attention, les installations électriques doivent être éloignées des sources d’eau.

11.L’éclairage des escaliers et des couloirs

11

Dans l’escalier, il est important que la lumière souligne les marches. Toutefois, il faut éviter les éclairages aveuglants et directs qui écrasent le relief des marches, mais plutôt des luminaires à diffuseur. Pour le couloir, les appliques ou l’éclairage à faisceaux descendant conviennent très bien. Sachez que les appliques augmentent visuellement l’espace. Pour un effet théâtral original, des sources de lumière au bas du mur, le long du couloir ou à côté des marches peuvent faire l’affaire.